La grande relève de Cordouan - Photo Plisson

La grande relève de Cordouan

Après le passage de témoin entre les derniers gardiens des Phares et Balises et la nouvelle génération de gardiens du Syndicat Mixte pour le Développement durable de l’estuaire de la Gironde, la gestion du phare est dorénavant assurée par le SMIDDEST : gardiennage du monument historique, accueil du public, promotion et animation du site, préservation du plateau rocheux de Cordouan.

Quatre gardiens ont été recrutés pour assurer une présence humaine indispensable au phare. Les hommes montent 2 par 2, pour deux semaines. La relève se déroule le vendredi aux heures dictées par la marée.

Nous avons voulu une dernière fois nous aussi partager un ultime tour du phare avec les 3 derni duers gardiens historiques de Cordouan : Serge (39 ans de service dont 33 au phare), Dominique (28 ans de service dont 27 à Cordouan), Jean-Paul (35 ans de service dont 20 à Cordouan), et en compagnie de 2 des nouveaux maîtres des lieux fraîchement embarqués : Christophe Mongolf, originaire du Verdon et Benoist Jenouvrier né sur l’île d’Oléron.

L’émotion était perceptible lorsque que nous avons tous ensemble gravi une dernière fois les 311 marches qui mènent à la lanterne. Tout naturellement, les anciens répondaient aux questions des jeunes, qui se sentent investis d’une mission au cœur du doyen des phares encore actifs. Un privilège pour ces nouvelles recrues quand ils saisissent toute l’émotion qui se dégage dans le regard des 25 000 visiteurs chaque année.

Nos reportages photos/Reportages/La grande relève de Cordouan

La grande relève de Cordouan

AA34996

Après le passage de témoin entre les derniers gardiens des Phares et Balises et la nouvelle génération de gardiens du Syndicat Mixte pour le Développement durable de l'estuaire de la Gironde, la gestion du phare est dorénavant assurée par le SMIDDEST : gardiennage du monument historique, accueil du public, promotion et animation du site, préservation du plateau rocheux de Cordouan.
Quatre gardiens ont été recrutés pour assurer une présence humaine indispensable au phare. Les hommes montent 2 par 2, pour deux semaines. La relève se déroule le vendredi aux heures dictées par la marée.
Nous avons voulu une dernière fois nous aussi partager un ultime tour du phare avec les 3 derni duers gardiens historiques de Cordouan : Serge (39 ans de service dont 33 au phare), Dominique (28 ans de service dont 27 à Cordouan), Jean-Paul (35 ans de service dont 20 à Cordouan), et en compagnie de 2 des nouveaux maîtres des lieux fraîchement embarqués : Christophe Mongolf, originaire du Verdon et Benoist Jenouvrier né sur l'île d'Oléron.
L'émotion était perceptible lorsque que nous avons tous ensemble gravi une dernière fois les 311 marches qui mènent à la lanterne. Tout naturellement, les anciens répondaient aux questions des jeunes, qui se sentent investis d'une mission au cœur du doyen des phares encore actifs. Un privilège pour ces nouvelles recrues quand ils saisissent toute l'émotion qui se dégage dans le regard des 25 000 visiteurs chaque année.