Antarctique - Photo Plisson

Antarctique

Terre de fascination, cette immensité glacée est longtemps restée inconnue, jusqu’à ce qu’elle soit abordée pour la première fois en 1820 par une expédition russe. L’Antarctique possède des paysages montagneux spectaculaires, les plus grands icebergs qui soient et des millions d’animaux vivant en vastes colonies.

L’île de la Déception, au nord de la péninsule Antarctique a longtemps servi de base aux navires-usines norvégiens et chiliens de chasse à la baleine. Elle abrite plusieurs colonies de manchots à jugulaire, de manchots « Adélie » et de manchots « Empereur ». Ce dernier étant le seul manchot dont la présence se limite au continent antarctique et à sa banquise.

Port Lockroy, sur la côte ouest de la péninsule, est un ancien lieu de chasse à la baleine, et servait de base de repli et de travail pour les baleiniers, car sa situation et sa configuration géographiques protégeaient les navires des vents violents du nord-est. Le terrain, dégagé de toute glace et la présence d'une colonie de manchots papous servaient également de réserve de nourriture.

Aujourd'hui, Port Lockroy est un site historique ouvert au public, où vous pouvez trouver un musée, une poste, un magasin de souvenirs. Durant l'été austral, il est gardé par une équipe de trois à quatre personnes qui a pour objectif d'accueillir les touristes et d'observer la colonie de manchots Papous.

Nos reportages photos/Reportages/Antarctique

Epave sur l'île de la Deception en Antarctique.

AA20278